A la rencontre de nos élu-e-s #2 Robert Marx

Robert.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La composition du CAPFD (Conseil APF départemental) de la délégation du Doubs a été renouvelée en mars 2019 avec l'élection de nouveaux élus associatifs. Nous vous proposons, dans une série d'articles, de faire leur connaissance. Nouveau portait avec Robert Marx.

 

 

Jeune retraité des finances publiques, Robert Marx est adhérent à la délégation du Doubs de l'APF depuis une trentaine d'années. 1989 pour être précis, car Robert a une mémoire des chiffres et des dates qui ne souffre aucune imprécision.

Le 10 janvier 2019, celui-ci a donc déposé sa candidature à l'élection du CAPFD afin "de prendre part en tant qu'élu et adhérent au fonctionnement de l'association, de participer à la démocratie de l'APF". Sa préoccupation ? La pérennité de la délégation qui a perdu certain-e-s adhéren-e-s ces dernières années. Robert souhaite redynamiser la vie associative, "en particulier sur Besançon, en prenant exemple sur le groupe de Pontarlier qui se réunit toute les deux semaines et organise des sorties à l'extérieur".

Entre 1995 et 2000, Robert s'est occupé de la gestion financière du groupe jeunes de la délégation et souhaiterait "relancer la machine" pour fêter les trente ans de sa création, l'année prochaine.

Pendant de nombreuses années, il a fait partie du comité d'organisation du Handiclub de Besançon, dont de nombreux-ses adhérent-e-s de la délégation APF du Doubs font également partie. Il y est d'ailleurs toujours adhérent : "j'ai quand même une petite expérience dans le milieu associatif", précise-t-il.

Le rôle du CAPFD ? "il s'agit d'appliquer la politique nationale de l'APF mais aussi de réfléchir concrètement à l'accessibilité des transports, des logements, des lieux publics, de la voirie et des loisirs dans le département. On participe aussi au fonctionnement interne de la délégation : en septembre par exemple, nous nous sommes réunis pour l'organisation du Mouv'. Et comme maintenant, les délégations du Doubs et du Jura sont rattachées à la même direction, on a parfois des réunions en commun".

Avec son collègue élu François Masson, ils sont représentants du CAPFD du Doubs au Conseil APF de Région.

Pour Robert, le fait d'être élu, "c'est l'occasion de ne pas rester à la maison, de rencontrer des gens mais aussi d'apprendre le fonctionnement de l'association".

Écrire un commentaire

Optionnel