Accessibilité

  • Jean-Louis FOUSSERET


    MUNICIPALES 2014 – JEAN LOUIS FOUSSERET, CANDIDAT DE BESANCON REPOND A L’APF

     

    Jean Louis FOUSSERET a reçu une délégation de l’APF du Doubs pour nous exposer ses engagements en faveur du handicap si il est élu.

     

    En plus du document que vous trouverez en cliquant sur le lien ci-après, nous avons échangé sur différents sujets, notamment celui de Ginko Acces qui est saturé depuis plusieurs mois. Jean Louis FOUSSERET s’est engagé à regarder de près le fonctionnement du transport dédié. Il nous a également confirmé qu’au 1er septembre, avec la mise en service du tram, 30 anciens bus non accessibles seraient réformés et 10 nouveaux bus à plancher plat seraient mis en service.

    Nous avons également échangé sur les difficultés de stationnement à l’hôpital de Besançon.

    Le reste de notre discussion est présentée dans le document joint.

     

    Engagement JL FOUSSERET Municipales 2014 BESANCON.pdf

  • Village répit familles

    village-vacnces - copie.jpg

    Vous souhaitez partir, seul ou en famille, et être aidé pour les contraintes liées à votre déficience motrice ou à celles de votre proche, louez un pavillon et bénéficiez d’un accompagnement médico-social adapté à vos besoins.

    En fonction de votre besoin de Répit, « Les Cizes » vous accueille dans un Village spécialement conçu pour les personnes en situation de handicap moteur, accompagnées de leur famille.

    Plus d'informations : lescizes_fev2014 (1).pdf

  • Baromètre de l'accessibilité

    Baromètre APF de l’accessibilité 2013 : avis de tempête !

    À quelques mois de l’échéance de mise en accessibilité de la France, et à l’occasion du 9e  anniversaire de la loi handicap de 2005, l’Association des paralysés de France (APF) publie la 5e édition de son baromètre de l’accessibilité. 

    http://www.reflexe-handicap.org/archive/2014/02/10/barometre-apf-de-l-accessibilite-2013-avis-de-tempete-66231.html

    Besançon, malgré une moyenne de 2,9 points supérieure à l’année passée perd 6 places. La faute aux transports en commun qui ne sont toujours pas accessibles. « Nous sommes confiant, le tram et un travail de fond avec les équipes transport de la CAGB, nous laissent à penser qu’au moins 4 lignes de bus seront accessibles à la fin de l’année » déclare le Directeur de la Délégation.