29/02/2012

"Dans la peau d'un handicapé" sur France 4

Intitulé "Dans la peau d'un handicapé" le programme en 4 épisodes diffusé à partir de ce soir sur France 4 confronte trois personnes valides au monde du handicap. Chacune dans un fauteuil roulant elles vont vivre les joies des transports en commun, l'accès restreint à une salle de spectacle ou le regard des gens posé sur elles. La série documentaire se veut optimiste et espère changer la façon dont sont considerées les personnes en situations de handicap. Le blog du magasine "Faire Face" a posé 3 questions à Olivier Hallé, producteur de cette "série du réel" réalisée par Stéphanie Pelletier :


D’où vous est venue l’idée de cette série sur le handicap moteur ?

Olivier Hallé : En 2007, j’avais déjà produit un documentaire intitulé Dans la Peau d’un noir. Grâce à des caméras cachées, on montrait les discriminations dont sont victimes des personnes à la recherche d’emploi, d’un appartement ou à l’entrée d’une boîte de nuit simplement du fait de leur couleur de peau. J’ai voulu renouveler l’expérience avec le handicap. Comment comprendre le regard que la société porte sur les personnes en situation de handicap tant qu’on ne l’a pas soi-même vécu ?


De toutes les situations dans lesquelles vous avez plongé vos trois "cobayes", laquelle vous a le plus marqué ?

O.H. : Ce que je retiens de toutes ces expériences, c’est que tout le monde essaie de se donner bonne conscience sans vraiment chercher à comprendre la réalité d’une vie en fauteuil roulant. Par exemple, l’Olympia est certes accessible conformément à ce que prévoit la loi de 2005 mais les personnes sont "parquées" à des places réservées sans autre choix possible. C’est très frustrant.

 

Comment avez-vous sélectionné Audrey, la jeune femme paraplégique, fil rouge de la série ?

O.H. : Pour que l’expérience ait du sens, il fallait trouver une personne handicapée qui accompagne les trois jeunes valides. Audrey incarne bien le ton que nous souhaitions donner à la série : ni pleurnichard, ni misérabiliste mais positif et même drôle. Et puis, elle fait voler en éclats tous les stéréotypes sur le handicap. Comme les autres témoins qui jalonnent la série, sa vie ne s’est pas arrêtée à partir du moment où elle s’est retrouvée en fauteuil. Bien au contraire !

 

Sans avoir vu le programme nous pouvons d'ores et déjà regretter le titre un peu maladroit. En effet "Dans la peau d'une personne handicapée" aurait été plus approprié. A vos télécommandes !

 

23/02/2012

Le catalogue "Enfance / Jeunesse" 2012 est arrivé

Le catalogue d'APF Evasion "Enfance / Jeunesse" est paru et propose trois sortes de séjours :

 

- Vacances adaptées, organisées par APF EVASION. Destinées aux 6 – 21 ans, elles accueillent uniquement des groupes de jeunes en situation de handicap moteur ou de polyhandicap pour des périodes allant de 6 à 24 jours.

 

- Vacances mixtes, organisées par APF EVASION ou conjointement avec des partenaires institutionnels. Destinées aux 13-17 ans, elles accueillent au moins autant de jeunes en situation de handicap moteur que de valides pour des périodes de 7 à 9
jours.


- Vacances inclusives, organisées par des associations partenaires de l’Association des Paralysés de France. Destinées aux 3–20 ans et ce quelque soit le type de handicap, elles accueillent les jeunes dans des centres de vacances dits « ordinaires », des « colos » avec des enfants valides de la même tranche d’âge en France ou à l’étranger pour des périodes allant de 5 à 29 jours.

 

! ATTENTION ! La date limite d'inscription est fixée au 13 avril 2012

 

20/02/2012

Formation à la Cyclodanse

Les 2 et 3 juin prochain le CRF Bretegnier organise une formation à la cyclodanse. Pour plus de renseignements n'hésitez pas à consulter le site internet du centre : www.fondation-arcenciel.fr

La sensibilisation continue ...

Ce 14 février ce sont les élèves du lycée Saint Joseph de Besançon qui se sont mis à la place de personnes en situation de handicap. Une expérience racontée par Florence MOUREY dans l'hebdomadaire La Terre de chez nous :

la_terre_de_chez_nous_18.02.2012.JPG

14/02/2012

Baromètre de l'accessibilité : Besançon en baisse !

barometre_2011.jpgPour la troisième année consécutive l'APF publie son Baromètre de l'accessibilité qui mesure l'avancement des travaux d’aménagement des communes françaises durant l’année 2011. Si la moyenne nationale augmente et  passe de 11,6/20 en 2010 à 12/20 cette année ce n'est pas le cas de Besançon qui perd 0.6 points et pointe à la 42ème place avec tout juste le niveau : 12,3/20 ! Pourtant la capitale franc-comtoise obtient de bons résultats en matière de politique locale (18/21) et en ce qui concerne son cadre de vie plutôt adapté (14/21). Mais le manque d'accessibilité des bâtiments municipaux et le transport pour tous (6/20) fait chuter la note finale.

Notons la très belle 5ème place de notre voisine, Belfort, qui affiche un 16,1/20 alors que Vesoul et Lons-le-Saunier terminent ex aequo en 25ème position et un honorable 13,2/20.

Si vous souhaitez avoir le détail de l'étude rendez-vous sur le site de l'APF : Baromètre 2011

13/02/2012

Zoom 34

Retrouvez dès aujourd'hui le Zoom n°34 en suivant ce lien : Zoom34.pdf

Bonne lecture !

zoom34_apercu.JPG

07/02/2012

L'APF partenaire du "Pacte pour l'égalité et la diversité"

logopacteWEB.jpgAvec une douzaine d'autres associations l'APF lance aujourd'hui le Pacte pour l'égalité et la diversité fondé sur les 5 critères européens de discriminations : le sexe, l'âge, le handicap, les origines, et l'orientation sexuelle. Pour la première fois dans le cadre d'une élection présidentielle, des associations ont décidé de travailler ensemble afin de mettre les questions liées à la discrimination au coeur des débats préélectoraux. Un site internet est en ligne à l'adresse www.lepacte.fr et explique les enjeux de cette initiative inédite. Jean-Marie Barbier, interviewé pour l'occasion, rappelle l'importance d'être solidaire dans la lutte contre les discriminations : "Militer ensemble c’est donner plus de poids – et de voix ! - à un combat fondamental pour les personnes qui sont victimes de discriminations. C’est dépasser le traitement « catégoriel » et porter un projet de société dans laquelle chacun a sa place, une société qui se conçoit pour tous, s’adapte à tous, quelles que soient les différences, et qui permet et demande à chacun de participer ! C’est « construire une société ouverte à tous » ainsi qu’est titré le plaidoyer de l’APF !"

Les associations unies par ce pacte rencontreront les candidats et candidates qui souhaiteront s'engager. Plus de 150 propositions leur ont été envoyées et voici celles qui concernent le handicap :

 

International

-Soutenir les réseaux associatifs qui se battent dans tous les pays pour la prise en compte des handicaps.

-Appliquer la Convention Internationale des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées en France et dans le monde.

 

Droit

-Garantir pleinement l’exercice de la citoyenneté des personnes en situation de handicap (accès aux bureaux et dispositifs de vote, aux réunions publiques, aux tribunaux,etc.)

-Prendre en compte les spécificités des situations de handicap dans le droit commun, à chaque fois que c’est nécessaire.

 

Cohésion sociale

-Faire respecter impérativement le délai de mise en accessibilité de tous les bâtiments et transports existants au plus tard en 2015 (notamment par des incitations et sanctions financières).

-Créer une agence nationale de l’accessibilité universelle, chargée d’assurer la mise en accessibilité pour tous, et sur tout le territoire.

-Faciliter l’accès à l’emploi par des dispositifs incitatifs : adapter le poste de travail et les horaires, favoriser l’adaptation du temps partiel, favoriser le cumul salaire allocations, favoriser l’accès à la retraite anticipée.

-Revoir les dispositions relatives à l’emploi de la Loi du 11 février 2005 et favoriser par de nouvelles dispositions l’emploi des personnes lourdement handicapées.

-Créer le revenu d’existence personnel pour les personnes qui ne peuvent pas travailler en raison de leur handicap ou de leur maladie : revenu d’existence d’un montant égal au moins au montant du SMIC brut, soumis à l’impôt et aux cotisations sociales, pour entrer dans un dispositif pleinement citoyen au lieu d’un dispositif d’assistance.

-Faciliter le fonctionnement administratif des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH).

-Financer intégralement tous les moyens de compensation des conséquences du handicap.

-Reconnaître de vrais droits pour les familles et les proches qui apportent une aide régulière à leur enfant, à leur conjoint ou à tout autre membre de la famille.

 

Culture, éducation

-Adapter les programmes, les rythmes, les méthodes pédagogiques et les méthodes d’évaluation en fonction des capacités de chaque jeune en situation de handicap.

-Rendre effectif le rôle des équipes pluridisciplinaire et de la MDPH dans l’évaluation des besoins des enfants.

-Former les enseignants et l’ensemble des personnels d’établissement scolaire et universitaire à l’accueil et à l’accompagnement d’un jeune en situation de handicap.

-Développer le partenariat entre l’éducation nationale, les collectivités locales, les associations représentatives et les professionnels spécialisés pour répondre aux besoins spécifiques de chaque jeune.

-Inscrire dans toutes les politiques concernant les loisirs, la cultures, les sports et les vacances un volet « accessibilité et handicap ».

-Assurer la présence des enfants handicapés dans les écoles de la République, assurer l’acessibilité des établissements.

-Développer une véritable politique publique d’accès au livre et au savoir pour les publics empêchés de lire, et tout particulièrement pour les personnes aveugles et amblyopes.

-Améliorer la qualité de l’enseignement du braille, seul système d’appropriation autonome du texte écrit pour les personnes aveugles.

 

Santé

-Assurer la présence en nombre suffisant de professionnels médicaux et paramédicaux dans les territoires pour la continuité du service public de santé pour tous.

-Rendre accessibles tous les cabinets médicaux et les lieux de soins ainsi que le matériel médical (tables de kiné, etc.).

-Garantir la gratuité des soins pour tous : suppression des franchises médicales, extension de la CMU à toutes les personnes ayant des ressources en dessous du seuil de pauvreté, diminution des frais des complémentaires de santé, etc.

 

L'APF poursuit avec ce pacte son engagement pour une société inclusive où chacun pourra trouver sa place.

Sources : http://www.reflexe-handicap.org - www.lepacte.fr

Du nouveau à l'hôpital Jean Minjoz

minjoz.JPGLe nouveau hall d'accueil de l'hôpital Jean Minjoz a ouvert vendredi 30 janvier. Cette entrée permet l'accès direct au point accueil et au bureau des entrées où vous devez impérativement créer votre dossier que vous veniez pour une consultation et/ou une hospitalisation. Des places réservées sont situées sur le parvis à côté du dépose minute. Toute personne qui accompagne ou vient chercher un patient qui a des difficultés à se déplacer peut stationner sur le parking temporaire aux emplacements réservés. L'accès aux urgences (niveau -1) reste inchangé.

acces_minjoz.JPG

02/02/2012

Pacte APF 2012

logo.jpgLe 26 janvier dernier l'APF a fait la tournée des QG de campagne afin de déposer aux 10 principaux candidats (déclarés ou non) son "Pacte pour une société ouverte à tous ! ". Ce document s’appuie sur les droits de l’homme et sur les valeurs républicaines : Liberté, Egalité, Fraternité et interpelle les dirigeants des différents partis politiques sur leur prise en compte du handicap dans la campagne présidentielle.

Remis par Jean-Marie Barbier à chaque candidat ou à son représentant, le pacte était symboliquement accompagné d'un fauteuil roulant personnalisé.

Mais les candidats aux présidentielles ne sont pas les seuls concernés, les candidats aux législatives ainsi que tous les citoyens sont eux aussi invités à signer ce pacte en ligne ici.

Les 12 engagements du Pacte pour une société ouverte à tous

Engagement 01 : Une « France accessible » dès 2015
Engagement 02 : Le libre choix des biens et des services
Engagement 03 : Des espaces, des services et des produits conçus pour tous !
Engagement 04 : Des transports et une voirie accessibles dans tous les territoires
Engagement 05 : L’accès à une éducation inclusive
Engagement 06 : L’égalité dans l’accès et dans le maintien dans l’emploi
Engagement 07 : La possibilité d’exercer ses droits
Engagement 08 : Une vie affective, sentimentale et sexuelle pour tous !
Engagement 09 : Le droit à des ressources suffisantes
Engagement 10 : L’accès aux soins pour tous, sur tout le territoire
Engagement 11 : La reconnaissance du « risque autonomie »
Engagement 12 : De nouveaux droits pour les aidants familiaux et les proches

Signer le pacte APF 2012, c’est dire :
Oui à la liberté = un environnement sans obstacles, pour tous !
Oui à l’égalité = une vie sociale et citoyenne pour tous !
Oui à la fraternité = une solidarité pour tous, avec tous !