Communiqué de presse : création du comité de soutien "Pour que vive Altin"

Pour protéger la vie du jeune Altin, enfant de 9 ans souffrant d'une pathologie d'une exceptionnelle gravité, suivi par un établissement APF et pouvant être expulsé à tout moment avec sa famille, l’APF du Doubs a décidé de se mobiliser en créant le comité de soutien « Pour que vive Altin ».

COMMUNIQUE DE PRESSE

Création du comité de soutien « Pour que vive Altin »

Pour protéger la vie du jeune Altin, enfant de 9 ans souffrant d'une pathologie d'une exceptionnelle gravité, suivi par un établissement APF et pouvant être expulsé à tout moment avec sa famille, l’APF du Doubs a décidé de se mobiliser en créant le comité de soutien « Pour que vive Altin ».

Né au Kosovo avec une malformation entraînant un handicap et des troubles associés, Altin est arrivé en France en 2013 avec sa famille, il vit aujourd’hui à Besançon. Dès son arrivée, il a bénéficié de soins adaptés à sa situation.

Son état de santé s’est aggravé courant 2017 et il a dû subir une intervention neurochirurgicale à Paris. Actuellement, Altin doit impérativement être suivi pour vérifier la tolérance et l’efficacité de l’intervention. Dans le cas contraire, une seconde opération pourrait s’avérer nécessaire.

Selon les médecins qui l’accompagnent, le suivi d’Altin est impératif pour ne pas compromettre ses chances de survie et ne peut être réalisé que par le service parisien.

Or, depuis le 1er février 2018, en réponse à leur demande d’autorisation provisoire de séjour au titre de l’accompagnement d’un enfant malade, les parents d’Altin ont reçu un avis de refus de la part de la Préfecture du Doubs, accompagné d’une obligation de quitter le territoire français avec leurs enfants.

Face à cette situation dramatique, le comité de soutien se mobilise en demandant le réexamen de cette demande par les services de la préfecture.

Il en va de la survie d’Altin.

 La porte-parole du comité de soutien est Amélie Laguzet, également représentante de l’APF dans le Doubs.

Les membres du Comité de soutien (à ce jour) : APF Délégation du Doubs, Collectif de Défense des Droits et Libertés des Etrangers (CDDLE), Barbara Romagnan (ancienne Députée du Doubs), Médecins du Monde, La Ligue des Droits de l’Homme, Réseau Education Sans Frontières du Doubs, SOLidarité MIgrants REfugiés Besançon (SolMIRé), la FCPE, Yves Keterer (représentant des Usagers du système de Santé).

 

 

Contact presse :

Yoann MARTIN

comite.altin.25@gmail.com

Tél : 06 47 89 31 03

Écrire un commentaire

Optionnel