Actualités - Page 8

  • Elections municipales : l’APF interpelle les candidats pour une politique municipale inclusive

    À l’occasion des élections municipales qui auront lieu les 23 et 30 mars prochain, l’Association des paralysés de France (APF) interpelle les candidats, via ses représentants départementaux, sur leurs orientations et projets pour une politique de proximité du handicap.

    Les personnes concernées par le handicap représentent près de 10 millions de citoyens selon l’INSEE.

    Les municipalités ont donc un rôle fondamental dans la prise en compte de ces citoyens et dans la mise en œuvre de la politique du handicap avec des enjeux notamment liés à la citoyenneté, l’accessibilité, l’éducation, l’emploi, la santé, la solidarité, la famille, les sports et loisirs, la démocratie participative et d’une manière générale au « vivre ensemble ».

    L’APF rappelle son attachement à une politique transversale du handicap qu’elle a développée dans son plaidoyer « Construire une société ouverte à tous ! ».

    Au regard des principales préoccupations des personnes en situation de handicap et de leur famille qu’elle représente, l’APF interpelle les candidats autour de 8 enjeux de proximité.

    L'APF soumet également aux candidats un formulaire d’engagement à signer pour une politique municipale inclusive.

  • Accessibilité en France : 40 ans d’échec et bientôt 10 de plus !

    Alors que la concertation nationale sur les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) s’est achevée hier, l’Association des paralysés de France (APF) et la FNATH tiennent à faire part de leur profonde inquiétude devant les options proposées pour rendre la France accessible.

    En dépit de trois lois (dont la première date de 1975), faisant de l’accessibilité une obligation nationale, les pouvoirs publics n’ont pas accompagné ce cadre législatif par une impulsion politique et financière et une grande majorité des acteurs ont joué la carte de l’attentisme !

    Aujourd’hui l’APF et la FNATH font l’amer constat que l’échéance d’accessibilité de la France pour 2015 ne sera pas respectée et que les personnes en situation de handicap devront encore patienter entre 3 et 10 ans pour pouvoir vivre comme des citoyens ordinaires.

    L’APF et la FNATH refusent cette solution inacceptable !

    Après 40 ans d’attente, les 9,6 millions de personnes en situation de handicap, les personnes âgées, les parents avec poussettes, les femmes enceintes et les 91% de Français qui considèrent que l'accessibilité est un enjeu de société qui concerne tout le monde, ne peuvent plus attendre !

    Aussi, l’APF et la FNATH, qui ne peuvent accepter de tels délais, demandent au Premier ministre que les échéances soient effectivement resserrées afin de permettre la participation pleine et entière de tout un chacun à la vie de la Société française.

     

    Pour lire le communiqué de presse complet, cliquez ici

    Pour lire la déclaration du président de l'APF lors de la réunion de clôture, cliquez ici

  • Journée d'étude "Vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap - Le plaisir de choisir" - 03 octobre 2013

    banniere.jpg







    La Délégation Départementale du Doubs en partenariat avec celles du Territoire de Belfort et de Haute-Saône organise le 03 octobre prochain une journée d'étude intitulée "Le plaisir de choisir".

    La vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap fait aujourd’hui débat, malgré les évolutions sociétales. Ce sujet reste tabou, incompris et objet de représentations négatives. Aussi, les revendications légitimes des personnes en situation de handicap bousculent et  questionnent les pratiques professionnelles d’accompagnement.


    En tant que professionnel où s’arrêtent les limites de mon intervention quant aux demandes qui me sont formulées ?


    Comment accompagner des personnes dépendantes désirant avoir une vie affective en institution et respecter leur intimité ?


    Comment puis-je aider la personne à prendre conscience de son propre corps ?


    Ces questions renvoient chacun à ses propres représentations de la sexualité, ses craintes, ses valeurs, et interrogent les limites du travail d’aide et d’accompagnement des personnes en situation de handicap.



    Inscriptions et renseignements


    Télécharger le bulletin d'inscription : BI1.pdf


    APF Formation – Antenne Alsace-Lorraine

    Rue des Alouettes 68110 ILLZACH


    03 89 56 96 81

    apf.formation.alsace-lorraine@apf.asso.fr


    Cette journée fait l'objet d'une prise en charge par UNIFAF



    PROGRAMME


    9h00 : Accueil des participants


    09h30 : Introduction et présentation de la journée

    Amélie LAGUZET, adhérente APF membre du Conseil Départemental du Doubs


    DE QUOI PARLE-T-ON ?


    09h45 : Réflexion éthique sur la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap

    Pierre ANCET – Maître de conférences en philosophie, Université de Bourgogne

    Chercheur au Centre Georges Chevrier - Université de Bourgogne, CNRS

    Directeur de l’Université pour Tous de Bourgogne (UTB)


    10h45 : Ce que dit –et ne dit pas- le Droit

    Bruno PY, Maître de conférence, Professeur de droit privé, Université de Lorraine


    11h30 : Echanges avec la salle


    12h00 – 13h30 : Pause déjeuner


    L’EXPRESSION DE LA SEXUALITÉ ET LES FRONTIERES DE L’ACCOMPAGNEMENT


    13H30 : Le point de vue des personnes handicapées, le questionnement des professionnels


    Hélène FRANCK, adhérente APF Représentante de Franche Comté à la Commission Nationale Politique de la Jeunesse


    Amélie LAGUZET, adhérente APF membre du Conseil Départemental du Doubs


    Equipe de l’IEM APF d’Etueffont


    Equipe multi structures APF de Besançon (FAM, Foyer de vie, Accueil de Jour, SAVS, SAMSAH)


    14h15 : Table ronde « Des aspirations différentes, des réponses appropriées : comment se situer ? »

    Jill PREVOT, conseillère en relation affective et sexuelle, Erstein


    Marcel NUSS, écrivain, consultant formateur, Erstein


    François CROCHON, sexologue clinicien et chef de mission au Centre Ressources Handicaps et Sexualité (CERHES), Villeurbanne


    Bruno PY, Professeur de droit privé, Université de Lorraine


    15h45 : Echanges avec la salle


    16h15 : Conclusion – La confrontation des attentes et des possibles : quelles perspectives d’action ?

    Louis Antoine ALRIC, psychologue, psychanalyste, IME Handas, Limoges


    17h00 : Fin des travaux


    Le programme complet : programme.pdf